Espaces jeunes: valorisons les projets pédagogiques innovants!

A l’occasion du vote de la délibération 2016 DJS 142, Espaces Jeunes – marché de services (art. 30) – principe et modalités de passation, le groupe écologiste a proposé un amendement demandant la modification du règlement de la consultation.

Retrouvez le règlement de la consultation, l’exposé des motifs et l’amendement déposé en cliquant sur les liens suivants:

Règlement de la consultation

Amendement GEP – DJS 142

Exposé des motifs – 2016 DJS 142

Pauline Véron, Adjointe à la Maire de Paris, chargée de la jeunesse, a répondu être en accord sur le fond avec cette proposition mais qu’il n’était pas possible à l’heure actuelle de proposer une grille d’évaluation objective qui permettrait de mesurer le critère «projet pédagogique innovant».

Une proposition de travail commun sur le sujet a été formulée par l’Adjointe à la Maire, avec pour but l’ajout de ce critère sur les futurs appels à projets que la Ville émettra en direction de la jeunesse.

Suite a ces garanties apportées par l’exécutif, l’amendement a finalement été retiré.

Retrouvez la délibération adoptée en cliquant sur le lien suivant:

Délibération – 2016 DJS 142

 

Intervention de Fatoumata Koné:

Monsieur le Maire, chers collègues, nous partageons avec vous l’objectif de faire converger les antennes jeunes, espaces jeunes et lieux d’accueil innovants vers un type d’équipement unique qui constituera un espace jeune nouvelle génération.

Cette stratégie apportera, nous l’espérons, une lisibilité utile afin d’accompagner au mieux les jeunes, notamment ceux très impactés par le chômage et qui ont des difficultés à acquérir leur autonomie, qui fréquentent ces lieux. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons voté favorablement les précédents renouvellements.

Néanmoins, l’accord sur le principe de la démarche n’interdit pas la réflexion et les propositions nouvelles. Nous défendons le fait que ces espaces jeunes doivent être aussi et avant tout des lieux d’acquisition et de transmission de pouvoir et de savoir-faire, formelle ou informelle, pour expérimenter des projets, collectifs ou non. Il s’agit d’aider ces jeunes à prendre confiance en leur capacité, s’unir et s’organiser pour améliorer leurs conditions de vie, et notamment leur accès au monde du travail.

En ce sens, notre amendement propose de modifier les critères d’attribution inscrits dans le règlement de consultation du marché concerné par cette délibération, afin que les projets pédagogiques innovants, qui prennent en compte la diversité des profils individuels, puissent être valorisés.

Laissez un commentaire

Remonter