Journée mondiale des réfugiés : le 19e sous le signe de la solidarité

Avenue de Flandre, Stalingrad, boulevard de la Villette, au jardin d’Éole ou dans l’ancien lycée Jean Quarré, aujourd’hui transformé en centre d’hébergement d’urgence, le 19e a accueilli de nombreux campements. Créant des conditions indignes pour les réfugiés et difficiles pour les habitants, ils ont été évacués à plusieurs reprises, permettant la mise à l’abri de plus de 11 000 hommes, femmes et enfants.

Le 20 juin, à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, les éluEs écologistes et citoyens se sont mobilisés. D’abord devant le centre d’accueil à la porte de la Chapelle pour dénoncer la saturation du site puis lors d’une conférence de presse, réitérant notre appel au gouvernement pour un accueil digne des réfugiés au niveau national. Cette journée fut aussi l’occasion de soutenir le bel événement organisé sur le parvis de la Rotonde à l’initiative d’Emilie Loizeau : concert, lâché de bateaux en papier en hommage aux plus de 10 000 migrants morts dans la Méditerranée depuis 3 ans et pétition interpellant l’État sur la situation. Face à cette crise humanitaire, dans le 19e, en France, en Europe et ailleurs, la seule réponse doit être celle de la solidarité européenne, la création de voies légales d’immigration et la répartition équitable de centre d’accueil et d’orientation sur tout le territoire français. Il est temps d’agir.

Dan Lert
Président du groupe des élus écologistes et citoyens du 19e

Laissez un commentaire

Remonter