I COMME INÉGALITÉS

Notre arrondissement est doublement touché par le coronavirus. D’un point de vue sanitaire, bien entendu, mais aussi par un phénomène plus insidieux et moins visible : le développement d’inégalités déjà existantes.

Qu’elles ou ils soient présent·e·s en “deuxième ligne” (caissier·e·s, livreurs, employé·e·s de sécurité, etc.), locataires de logements exigus ou vétustes, victimes de violence conjugale ou personnes en errance, certain·e·s habitant·e·s du 19ème vivent cette crise comme une double peine.

Or, nous croyons que les pouvoirs publics ont non seulement le devoir d’apporter une aide d’urgence aux plus vulnérables mais qu’ils doivent aussi dessiner des politiques qui devront résorber ces inégalités après la crise.

Depuis longtemps, les écologistes du 19ème portent des propositions résolument solidaires et certaines d’entre elles répondent particulièrement bien aux doubles défis du Covid-19. Par exemple, nous défendons la création d’une chaîne de supermarchés municipaux approvisionnés par les agriculteur·trice·s bio franciliens : cela offrirait une excellente solution face à la fermeture des marchés et la hausse des prix des fruits et légumes tout en rééquilibrant les inégalités d’accès à une nourriture saine et abordable.

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin