Intervention d’Andréas Pilartz relative aux tarifs du stationnement en surface

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les élus,

La voiture occupe plus de 50% de l’espace public. Le groupe écologiste et citoyen se réjouit donc que la Ville de Paris ait décidé de rééquilibrer ce ratio en faveur des mobilités douces et la nécessaire végétalisation de notre environnement trop minéral.

Par les états généraux du stationnement présentés par David Belliard en Juin 2021, une piste s’est ouverte visant à récupérer la moitié des emplacements de stationnement de surface pour les rediriger vers d’autres usages. Il y a, à Paris, quatre fois plus de places de stationnement souterrains qu’en surface et en majorité vide et peu exploité. Un exemple déjà réalisé dans le 19ème, dans le quartier Secrétan, au sein duquel grâce au projet Embellir votre quartier, 32 places de stationnement ont été transformées, rue Pailleron et rue Ménans, pour y planter des arbres et installer de la végétalisation.

L’augmentation du tarif de stationnement en surface, dans le 19e, est passée de 2,4€ l’heure à 4€ et 6€ dans les arrondissements plus centraux. Cette hausse accompagnée par des mesures incitatives vis-à-vis du stationnement en sous-sol à des prix plus compétitifs, est un des leviers pour changer les usages des automobilistes.

Dans cette délibération nous trouvons des propositions d’aménagements, voire de gratuité dans certains cas, pour des particuliers comme pour des professionnels. Dans le même esprit, la délibération suivante (DVD 36) propose la mise en place d’un pass pour le stationnement souterrain des deux roues thermiques, ce qui sera pour eux une solution avantageuse : le stationnement en surface étant enfin devenu payant pour les deux roues motorisés, à hauteur de la moitié exactement du tarif que payerait une voiture. En prenant ainsi tout doucement, le chemin des sous-sols pour stationner les 2 roues moteurs, on dégage ainsi de la place en surface qui peut être réappropriée par les piétons et destinés à d’autres usages.

Des mesures bienvenues et de bon sens. Je vous invite donc à les voter.

Merci pour votre écoute.

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin