Intervention de Philippe Mante sur la révision du Plan Climat de Paris

Bon. Alors vous l’avez trouvé comment ce week-end ? Sympa ? Vous avez fini en terrasse à profiter du soleil ? Et si ça n’était pas ce week-end peut être que c’était ce midi avec ses quasi 30° ? C’est quand même pas mal d’enfin pouvoir ressortir les petites robes et les bermudas n’est ce pas ?

Allez, avouez, c’est toutes et tous ce que nous avons pensé. Même moi. 

Pourtant, il y a aussi cette petite voix angoissée qui dit “souviens toi des 42.6 degrés qui ont eu lieu en 2019 à Paris”. Et cette petite voix rajoute également toujours avec angoisse “est ce que c’est ce qui nous attend pour cet été ?” Si vous ne l’entendez pas encore, pour ma part je l’entends très distinctement. 

Pourtant, quand on regarde la page wikipédia dédiée au climat parisien, on repère que les températures moyennes pour un mois de mai sont comprises entre 10.5° et 19° sur la période 1971 – 2000.

Pourtant, je me souviens aussi des paroles de Jean Jouzel qui dès 2018 nous promettait à l’époque des 50 à 55° pour 2050 sur l’est de la france sur la 2e partie du 21e siècle.

Heureusement, la ville de Paris n’est clairement pas du tout inactive sur le front du climat. Dès 2007, elle s’est engagée avec un plan climat qui a été renouvelé et complété au fur et à mesure des itérations et il trace le chemin d’une ville neutre en carbone à horizon 2050 avec des points d’étape à 2030 et 2040. 

Le dernier rapport du GIEC nous rappelle d’ailleurs que les engagements doivent être renforcés et la réduction des émissions de gaz à effet de serre accélérée. L’Europe a elle-même rehaussé son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de -40 à -55%. Elle prépare d’ailleurs un paquet ambitieux de modification du cadre légal dénommé “Fit For 55” qu’on peut traduire en français par “Prêt pour 55” afin d’atteindre cet objectif.

La révision de notre plan climat est donc l’occasion pour amplifier nous aussi notre effort : plus vite, plus local et plus social seront les mots d’ordre. 

Cette révision du plan climat qui s’ouvre devant nous pour environ deux années sera l’occasion de collectivement se réinterroger mais également de réfléchir à ce que l’on veut et peut décliner localement en lien avec la dynamique de territorialisation des politiques. 

C’est également l’occasion de faire de notre arrondissement un arrondissement exemplaire et moteur de la dynamique parisienne et pourquoi pas même métropolitaine. Les acteurs engagés sont nombreux, mobilisons-les ! Décidons ensemble des actions prioritaires dans notre arrondissement pour contribuer aux objectifs à atteindre au niveau parisien. 

Vous l’aurez compris cette délibération est une délibération majeure dans la vie et l’histoire de notre cité. Je ne peux qu’inviter notre assemblée à la soutenir avec nous. 

Je vous remercie

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin