Handicap : objectif zéro enfant sans solution adaptée

Lors du Conseil d’arrondissement du 23 janvier 2018, Aurélie Solans, Conseillère de Paris, est intervenue sur le vœu relatif aux moyens alloués par le rectorat de Paris à l’inclusion en milieu scolaire ordinaire des enfants en situation de handicap pour un 19e « zéro enfants sans solution adaptée »

Voici l’intégralité de son intervention :

« Monsieur le maire, mes chers collègues,

Notre groupe salue la mobilisation de notre majorité municipale autour de ce vœu dans un contexte bien contrasté dans le 19e sur les moyens alloués par le rectorat à la scolarisation des enfants reconnus porteurs de handicap.

Bien contrasté car :

  • Depuis la loi de 2005, l’inclusion des enfants porteurs de handicap n’a jamais connu une telle révolution qualitativement et quantitativement :

Qualitativement par la multiplicité des dispositifs et leur originalité, je pense aux dispositifs ULIS, aux unités pour autistes en maternelle ou en partenariat avec un IME en lycée par exemple, je pense à l’organisation interne à l’éducation nationale avec la création des enseignants référents, et je pense bien sur à la mise en place d’aide humaine avec les auxiliaires de vie scolaire, aide humaine individuelle ou mutualisée en fonction des besoins de l’enfant.

Quantitativement, parce que effectivement, j’ai pu le constater en tant que présidente de la CDAPH de Paris, la MDPH n’a cesser ces dernières années de faire face à une augmentation du nombre de demandes liées à la scolarisation d’enfants handicapés. Et les préconisations d’aide humaine augmentent de façon très importante, avec cet enjeu lié à la mise en œuvre effective des décisions sur les AVS par le rectorat de paris.

Et donc bien contrasté car :

Aujourd’hui les enfants porteurs de handicap sont bien inclus dans l‘école, en tant que tels. Le droit à l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental reconnu, appliqué, pour lequel l’Education Nationale avance.

.Et en même temps, nous n’avons, en tant qu’élus locaux, jamais été autant alerté sur des situations problématiques dans le 19 et les besoins de moyens supplémentaires:

Alerte sur les AVS qui manquent à l’appel ou qui ne sont pas suffisamment formés pour répondre aux besoins, alerte sur les aménagements pédagogiques qui trouvent leurs limites faute de disponibilité des enseignants, de formation continue, alerte sur certains types de handicap, je pense à ceux liés à des troubles du comportement et pour lesquels les solutions sont parfois difficile à construire pour les équipes. Alerte aussi sur les scolarisations parfois par défaut faute de places en établissement médico-social.

Dans le sillage du rapport Piveteau « Zéro sans solution » de 2014 et qui a mis en évidence les situations de personnes handicapées les plus complexe, nous avons le devoir collectif de porter l’ambition de « zéro enfants sans solution adaptée » en matière d’inclusion scolaire, dans notre arrondissement populaire et jeune.

Les solutions et les plans d’actions sont déjà nombreux à être mis en œuvre par l’Education nationale, par la ville de Paris, qui s’appuie sur un schéma départemental renouvelé du handicap. Il y a des perspectives de professionnalisation des AVS, objectif majeur, et qui d’ailleurs tarde à être effectif.

Cependant, nous nous devons de travailler avec la communauté éducative du 19e à des dessiner de nouvelles pistes : notre arrondissement peut devenir territoire d’innovation avec un projet pilote qui nous rassemble avec ce vœu,

visant l’objectif de  « Zéro enfant sans solution adaptée » en matière d’aménagements pédagogiques en direction des enfants en situation de handicap à l’école

Pour débuter ce travail, il faut y voir clair, avec un diagnostic complet de la situation dans les écoles du 19e arrondissement concernant la scolarisation et l’inclusion des enfants en situation de handicap reconnue par la MDPH de Paris, en particulier sur les effectifs de  postes d’auxiliaire de vie scolaire et leurs délais de recrutement, que demande le vœu.

Nous serons, bien sur, les elues du groupe écologiste et citoyens disponible, et attentifs aussi, pour que ce vœu se concrétise et que le 19e devienne territoire inventif pour qu’aucun enfant porteur de handicap n’est de solution adaptée.

Je vous remercie. »

Voeu relatif à l’inclusion en milieu scolaire ordinaire des enfants en situation de handicap

Laissez un commentaire

Remonter