Paris 19e : La lutte contre la précarité énergétique au cœur de l’écologie

En tant qu’écologiste, j’ai toujours défendu une ville plus respectueuse de l’environnement et de la santé de ses habitants mais aussi plus juste socialement et économiquement. Au sein de cette vision, la question logement est centrale. Énergivores et émetteurs de gaz à effet de serre, les logements mal isolés sont aussi sources de factures énergétiques auxquelles beaucoup ont du mal à faire face.

Des gestes simples et une meilleure connaissance des aides existantes peuvent améliorer la situation de nombreux ménages. Face à constat, j’ai proposé à la mairie du 19e et de Paris le déploiement de « gilets verts » chargés de visites au domicile des personnes précaires. Grâce à ces ambassadeurs « précarité énergétique » dans le cadre des SLIME (Services locaux d’intervention pour la maîtrise de l’énergie) proposés par le CLER (comité de liaisons des énergies renouvelables), les foyers de l’arrondissement pourraient bénéficier d’un accompagnement avec conseils, distribution de petit matériel et être informée des aides adaptées (chèque énergie,..).

Cette proposition s’inscrit dans l’action que je mène depuis 2014 pour faire baisser la facture de chauffage en même temps que la facture environnementale notamment des passoires énergétiques. En tant que Maire adjoint en charge de la rénovation thermique des bâtiments, je me suis engagé dans la lutte contre la précarité énergétique en soutenant les grands travaux d’isolation des logements sociaux, qui représentent 40% du 19ème. J’ai également coordonné le plan de rénovation thermique des copropriétés, grâce à l’OPATB (http://opatb19.paris.fr/), un dispositif gratuit d’accompagnement avec un soutien financier de la Ville de Paris. Aujourd’hui, près de 100 copropriétés sont suiviesdans le 19e et le système d’accompagnement des copropriétaires a été étendu à l’ensemble du territoire parisien à travers « Eco rénovons Paris » (https://www.paris.fr/ecorenovonsparis).

Dan Lert

Président du Groupe écologistes et citoyens du 19e

 

Laissez un commentaire

Remonter