Intervention de Sandrine Feray sur le nouveau Plan d’alimentation durable

Monsieur le Maire,  mes cher.e.s collègues.. 

Je prends la parole au nom du groupe écologistes et citoyens et profite de cette délibération pour parler du nouveau Plan d’alimentation durable de la ville de Paris pour 2022/2027.

Il a fait l’objet d’une large concertation de juin à octobre 2021 avec des ateliers de travail collectifs et des entretiens individuels avec les gestionnaires, les directions de la Ville, les mairies d’arrondissements, les associations, etc.

L’objectif : atteindre une alimentation 100% durable (dont 75% bio dont 50% local) dans une vision systémique afin de répondre aux défis environnementaux et climatiques.

Ce Plan d’Alimentation durable s’inscrit dans le cadre plus global d’autres plans votés par la collectivité parisienne :

  • Le Plan climat de la Ville  
  • Le plan parisien de santé environnemental  
  • Le plan de sortie des plastiques 

Il correspond aussi aux engagements pris par la Ville de Paris autour de : 

  • De la préservation de la biodiversité, des ressources naturelles.
  • De La structuration et du développement d’une agriculture de proximité  
  • Et de La résilience du territoire

Il répond au schéma parisien de la commande publique responsable qui vise une politique d’achats et de concessions exemplaire.

Pour atteindre ces objectifs, la Ville crée la structure AgriParis dédiée au soutien des filières agricoles, à l’accompagnement des agricultrices et agriculteurs du bassin parisien qui changent de pratiques et à la consolidation de leurs débouchés via la commande publique. AgriParis a aussi pour mission de faciliter l’approvisionnement de la capitale en produits durables et locaux.

Afin d’atteindre ces objectifs il est proposé aux gestionnaires de travailler à l’élaboration d’une feuille de route locale qui viendrait articuler localement les grandes actions du PAD. Ce travail pourrait être lancé à la rentrée prochaine en interne avec les équipes de l’arrondissement, des directions de la Ville et de la CDE.

Le Plan alimentation durable se décline en 3 axes d’actions déclinés en 12 défis à relever et 24 fiches actions.

  • AXE 1 : des cantines qui préservent le climat et la biodiversité 
  • AXE 2 Des repas bons au goût et pour la santé 
  • AXE 3 des équipes motivées et des convives moteur du plan.

Pour conclure, je dirais que ce nouveau Plan est très ambitieux et prend en compte une large couverture… sortie du plastique, lutte anti gaspillage, santé publique et environnementale,  préservation de la biodiversité,  bilan carbone et soutien aux agriculteurs locaux.

Nous resterons bien évidemment  vigilants à la mise en place de ce plan, certes ambitieux mais à renforcer au vu de l’urgence climatique.

Merci de votre attention. 

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin