Soutien des écologistes à l’occupation pacifique du triangle de Gonesse

Alors que le tribunal de Pontoise a ordonné l’expulsion des occupant-es de la ZAD de Gonesse, les écologistes apportent leur soutien au Collectif pour le Triangle de Gonesse et appellent à rejoindre et soutenir l’occupation pacifique en cours pour préserver les près de 300 hectares agricoles des bulldozers.

Depuis que le projet de gigantesque centre commercial EuropaCity a été enterré par l’État, le devenir de la ZAC du Triangle de Gonesse (Île-de-France), sur lequel il était prévu, est en suspens. Pour les écologistes, la gare de la ligne 17 qui doit desservir cette zone non habitée n’a plus de raison d’être.

Pourtant la Société du Grand Paris annonce la reprise des travaux de la gare, ce qui rendrait inéluctable l’urbanisation de la zone.

Aussi pour éviter l’irréversible, des militant-es soutenues par le CPTG se relaient depuis plus d’une semaine dans le froid pour occuper le triangle de Gonesse dans l’objectif de préserver les 280 hectares de terres agricoles. Les écologistes soutiennent le projet CARMA, qui propose, pour un coût bien moindre qu’une gare et une ZAC d’un autre temps, d’approvisionner les cantines scolaires et les marchés locaux en produits frais et de saison, avec les emplois qui vont de pair.

Alors que les discours se parent de vert à l’approche des élections, vantant ici les circuits courts, ici la lutte contre l’artificialisation, là encore l’agriculture péri-urbaine, les écologistes appellent l’État et la présidente de région à revenir sur ce projet de gare en plein champ. 

Partagez sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin